Comment bien choisir sa pompe à chaleur pour piscine ?

Une pompe à chaleur pour piscine est un must si l’on veut se baigner dans une piscine chaude, peu importe la saison. Mais il faut avouer que choisir la bonne pompe n’est pas toujours facile. Entre la qualité de la marque, les arguments commerciaux et les prix très variables, il y a de quoi se donner des sueurs froides. Pour faire le bon choix, il faut avoir un minimum de connaissances sur les données techniques de la machine. Bien évidemment, vous pouvez toujours demander l’avis d’un professionnel pour vous aider. Mais qu’en est-il si vous devez acheter votre pompe à chaleur pour piscine tout seul ?

Connaître les caractéristiques de son bassin

Pour choisir une pompe à chaleur de qualité, vous devez prendre en considération les critères de votre piscine. Ainsi, vous devez d’abord connaître le volume d’eau de votre piscine. Ensuite, vous devez vous demander pour quelle période vous allez utiliser votre bassin : ce sera toute l’année ou pour une saison déterminée ?

Prenez également en compte les conditions climatiques de votre région, notamment la température saisonnière et les vents. Par la suite, quel type de piscine avez-vous ? Se trouve-t-elle à l’intérieur, à l’extérieur ou sous un abri ? Se trouve-t-elle à proximité de votre demeure ? Enfin, vous devez identifier la température moyenne que vous souhaitez avoir. Une fois que vous aurez déterminé ces caractéristiques, vous pourrez évaluer le modèle de pompe à chaleur pour piscine qui vous convient le plus.

Bien choisir son modèle de pompe à chaleur pour piscine

En général, les pompes à chaleur piscine sont de type eau/air. Vous pouvez également rencontrer des modèles géothermiques qui aspirent la chaleur du sol. Mis à part ce point, vous devez connaître quelques détails techniques sur la pompe à chaleur. Ainsi, demandez-vous d’abord si elle a label de qualité. Évitez d’investir dans des marques qui n’ont pas de norme de qualité. Les pompes à chaleurs sont très répandues sur le marché, et vous ne serez pas à l’abri de contrefaçon. Pour pallier cela, les fabricants ont mis en place des normes de qualité. Il s’agit de EHPA et Eurovent pour les marques à l’échelle européenne, NF PAC pour la France et CRAA pour la Chine. Seules les pompes à chaleur labellisées ont été soumises à un contrôle de qualité approfondi. Outre cela, vous devez également évaluer le débit de chaleur de la pompe, son coefficient de performance ainsi que sa puissance. D’où l’intérêt d’avoir évalué au préalable le volume de votre bassin.

Pensez ensuite à évaluer la puissance consommée et restituée par l’appareil. La puissance consommée correspond à l’électricité utilisée par la machine lorsqu’elle fonctionne. Celle restituée correspond à l’énergie qu’elle produit pour chauffer l’eau du bassin. Celle-ci varie en fonction des conditions environnementales, notamment, le volume de la piscine, la température de l’eau et de l’air. Enfin, le coefficient de performance constitue le rapport entre la puissance consommée et celle restituée par la pompe à chaleur. Elle est variable et dépend en grande partie de la température de l’air. Plus cette dernière est chaude, plus le coefficient de performance sera élevé. Donc, le rapport chauffage de l’eau et consommation électrique sera meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *