Que faut-il prévoir lors de l’achat d’un bien immobilier ? – Le site salondubatiment-sabine

Que faut-il prévoir lors de l’achat d’un bien immobilier ?

Avant de devenir propriétaire, il est important de se renseigner sur les divers frais relatifs à l’achat du bien immobilier. En effet, outre le prix de vente de la maison ou de l’appartement que vous convoitez, vous devez également faire face à divers frais. À travers ce guide, on vous aide à avoir toutes les cartes en mains pour vous permettre de réaliser votre projet immobilier sereinement.

Les frais de l’agence immobilière

Passer par une agence immobilière vous permet de trouver plus facilement un bien répondant à vos attentes et correspondant à votre budget. Ceci vous permet aussi de réaliser toutes les transactions en toute sécurité. En effet, l’agent immobilier vous accompagne dans toutes les démarches relatives à votre acquisition immobilière. En cas d’erreurs, il en est responsable. En contrepartie des services proposés, ce professionnel applique des frais. Généralement, ceux-ci incombent entièrement au vendeur. Toutefois, certains contrats prévoient le partage des frais. Vous devez donc bien vous renseigner sur ceci dès le départ. Les frais d’agence sont exprimés en pourcentage du prix du bien à acheter. Ils varient entre 4 à 8 % et sont généralement dégressifs. En d’autres termes, plus le montant de la transaction est élevé, plus faible sera ce pourcentage.

Les frais liés à l’emprunt immobilier

Financer une acquisition immobilière oblige le plus souvent le futur propriétaire à demander un emprunt bancaire. Avant de vous y lancer, il est important de calculer les frais liés à celui-ci. Sachez qu’un crédit immobilier est composé de trois éléments, dont le capital initial, le taux d’intérêt et les frais annexes. Si les établissements prêteurs renseignent clairement les emprunteurs des deux premiers éléments, ce n’est pas le cas pour les frais annexes. Pourtant, ces derniers peuvent très vite faire grimper le montant de votre facture. D’abord, ces frais comprennent l’assurance emprunteur. Le coût de cette assurance est compris entre 0,20 et 0,50 % du montant accordé. Souscrire une assurance emprunteur est souvent obligatoire, car cela permet à la banque de se protéger contre les risques d’impayés. Ensuite, il y a aussi les frais de dossiers qu’il ne faut pas oublier de prendre en compte en amont du projet.

Les frais de notaire

Vous devez également prévoir dans votre budget les frais de notaire. Il faut rappeler que, pour finaliser la transaction, le contrat de vente doit être signé devant un notaire. Les frais appliqués par ce professionnel dépendent de plusieurs facteurs. Si par exemple vous comptez acquérir un bien ancien, les frais de notaire varient entre 7 et 8 % du prix de vente. Ainsi, si vous comptez par exemple acheter un bien ancien dont le prix s’élève à 400 000 euros, vous devez vous acquitter d’environ 32 000 euros pour les frais de notaire, un budget à prévoir dès le départ ! Vous envisagez d’acheter un bien neuf ? Ces frais oscillent entre 2 et 3 % du montant de la transaction. Pour faire plaisir à leurs clients, certains promoteurs se chargent du paiement de ces frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *